un nouvel emblème pour la Puisaye : Le moulin Blot retrouve ses ailes :

Les travaux de restauration s'achèvent


Le moulin Blot : pose des ailes

Ce qui n'était qu'un rêve, il n'y a que quelques mois, est devenu aujourd'hui une réalité : le moulin Blot a retrouvé sa grâce d'autrefois et se dresse avec majesté à la porte Est de la Puisaye, à quelques pas du bourg de Bouhy. Ce moulin est aujourd'hui propriété de la commune et deviendra sans doute son édifice emblématique au même titre que son château d'eau et son église.

Après un restauration complète de la tour, son chef, d'une poids d'environ 10 tonnes, a été hissé à l'aide d'une grue. A cet instant où la toiture s'est élevée, nous avons pu découvrir la charpente et une partie du mécanisme d'entrainement des meules.

Le toit mobile est constitué de tuiles en chataîgner pour limiter son poids et une lonque perche permettra d'orienter les ailes face au vent. Une girouette figurant un laboureur orme son sommet. La phase de mise au point sera longue et on peut espérer goûter sa farine au cours de l'été 2006.

Il faut saluer le travail remarquable de l'entreprise "Croix Anré et fils" pour la reconstruction des mécanismes du moulin. Il est à espérer que les bâtiments qui doivent accompagner ce projet soient de la même qualité. Saluons également les élus de Bouhy et tous ceux qui ont soutenu ce programme.

Quelques photos du montage de la toiture et des ailes (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

restauration du moulin Blot restauration du moulin Blot
restauration du moulin Blot restauration du moulin Blot restauration du moulin Blot

Ce que l'on pouvait lire sur ce site avant que l'on ne parle de la restauration du moulin Blot


Le moulin vers l'an 2000


Le moulin Blot vers 1910

La municipalité de Bouhy a décidé de mettre en œuvre la restauration du site du moulin Blot (moulin et maison de meunier), qui domine la route d'Entrains.
Symbole du village, ce lieu pourrait devenir un centre touristique intéressant.
Le projet, audacieux, comprend un programme d'animations où l'histoire locale rejoindrait toute la tradition de la meunerie à vent mais ce serait aussi le prétexte à diverses expositions et présentations de produits du terroir.
Jean-Claude Tsavdaris nous invite à découvrir ce site original et son histoire, en deux volets, dont le premier est publié cette semaine en page locale Bouhy.

  1. Le meunier, le traîne-son et la fin d'une légende dorée
  2. Le projet de restauration et d'animation